fbpx

Équipier de Seconde Intervention (ESI)

Pour intervenir avec les extincteurs, les robinets d’incendie armés (RIA), et veiller au bon fonc-tionnement des installations de sécurité en cas de sinistre.

Pré-requis

Avoir suivi la formation « Equipier de première intervention »

Durée

7 heures – 1 jour

Nombre de participants

12 personnes maximum

Périodicité

  • A définir par le chef d’établissement
  • Exercices semestriels imposés par le code du travail

Validation

Attestation de fin de formation

Public

  • Travailleurs désignés par l’employeur dans le cadre de la consigne de sécurité incendie d’un établissement à risques particuliers (ex.: ICPE), pour intervenir avec les extincteurs, les robinets d’incendie armés (RIA), et veiller au bon fonctionnement des installations de sécurité en cas de sinistre (système de sécurité incendie, sprinklers, etc.).

Type d’action

  • Formation à la sécurité dépendant de l’article L4141-4 du code du travail
  • Formation en présence physique uniquement (pas de FOAD)
  • Formation en intra-entreprise ou en centre de formation spécialisé

Codes de formation

  • Formacode : 42872 Sécurité incendie
  • NSF : 344 – Sécurité des biens et des personnes, police, surveillance (y compris hygiène et sécurité)

Objectif de la formation

A la fin de cette formation, le stagiaire doit être capable de prévenir les risques d’incendie par la mise en œuvre de moyens adéquats, et l’information des autres salariés. En cas de sinistre, il doit être capable de procéder à la mise en sécurité des tiers et à l’extinction du feu dans la limite de ses prérogatives.

Programme détaillé de la formation

Enseignements théoriques

%

  • Rappels des fondamentaux de la théorie du feu
  • Signalisation incendie et signalisation des risques
  • Présentation et maintenance des installations techniques de sécurité
  • Besoins en eau
  • Moyens d’extinction, appareils de lutte contre l’incendie
  • Procédés d’extinction
  • Organisation des secours dans l’établissement
  • Plans particuliers (le cas échéant: POI, PPI…)
  • Principes d’évacuation dans l’établissement
  • Vidéos

Enseignements pratiques

%

  • Application des consignes de sécurité de l’établissement au travers d’un scénario d’intervention
  • Mise en œuvre des moyens d’extinction

Bilan de la formation

Moyens techniques

  • Consignes de sécurité de l’établissement
  • Emplacement extérieur permettant l’utilisation des extincteurs à eau, CO2et poudre (les extincteurs sont apportés par le formateur; aucun feu réel ne sera réalisé sur site client)
  • Installations sur lesquelles les stagiaires doivent être formés (RIA, Sprinklers, SSI, …)

Textes officiels se rapportant à l’action de formation

  • Incendie : Articles R4227-28, R4227-38 et 39, et R4141-17 du code du travail
  • Formation à la sécurité : Articles L4141-2, R4141-3 et R4141-13 du code du travail
  • Recommandation : Règle APSAD R6

Moyens d’encadrement

  • Organisme de formation déclaré à la DIRECCTE
  • Organisme de formation référencé DATADOCK

Moyens pédagogiques

  • Formateurs en prévention des risques professionnels, titulaires d’un certificat de compétence délivré par l’organisme à l’issue d’une validation de leur aptitude à enseigner le sujet.
  • Supports d’animation pédagogique standardisés, utilisés en vidéo-projection.
  • Livret de synthèse remis à chaque stagiaire à la fin de la formation (à valider avec l’organisme).
  • Installations en centre de formation: salle de cours,tables, chaises, mur clair pour la projection, tableau papier ou effaçable. En cas de formation intra-entreprise, des installations équivalentes doivent être mises à disposition par l’employeur des stagiaires

Moyens d’évaluation

  • Le formateur évalue les acquis du stagiaire (savoirs et savoir-faire) au moyen d’une fiche standardisée correspondant à une procédure intégrée au système qualité de l’organisme.
  • Une attestation de fin de formation est remise au stagiaire à l’issue de la formation, précisant si les objectifs sont atteints ou non, ou en cours d’acquisition.

Quelles obligations de formation en prévention du risque incendie ?

L’article L4121-1 du code du travail précise que :

L’employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

Ces mesures comprennent :

Des actions de prévention des risques professionnels ;
Des actions d’information et de formation ;
3° La mise en place d’une organisation et de moyens adaptés.”

L’employeur met donc en œuvre la démarche de prévention dans son entreprise. Il est responsable de la santé et de la sécurité de ses salariés. Il coordonne ses équipes et attribue les moyens nécessaires à la préservation de la santé physique et mentale de tous ses salariés.

Article R4227-39 du Code du travail :

La consigne de sécurité incendie prévoit des essais et visites périodiques du matériel et des exercices au cours desquels les travailleurs apprennent à reconnaître les caractéristiques du signal sonore d’alarme générale, à se servir des moyens de premier secours et à exécuter les diverses manœuvres nécessaires. Ces exercices et essais périodiques ont lieu au moins tous les six mois. Leur date et les observations auxquelles ils peuvent avoir donné lieu sont consignées sur un registre tenu à la disposition de l’inspection du travail.

Article R4227-28 du Code du travail :

L’employeur prend les mesures nécessaires pour que tout commencement d’incendie puisse être rapidement et efficacement combattu dans l’intérêt du sauvetage des travailleurs.

Article R4227-29 du Code du travail :

Le premier secours contre l’incendie est assuré par des extincteurs en nombre suffisant et maintenus en bon état de fonctionnement. Il existe au moins un extincteur portatif à eau pulvérisée d’une capacité minimale de 6 litres pour 200 mètres carrés de plancher. Il existe au moins un appareil par niveau. Lorsque les locaux présentent des risques d’incendie particuliers, notamment des risques électriques, ils sont dotés d’extincteurs dont le nombre et le type sont appropriés aux risques.

 

Article R4227-34 du Code du travail :

Les établissements dans lesquels peuvent se trouver occupées ou réunies habituellement plus de cinquante personnes, ainsi que ceux, quelle que soit leur importance, où sont manipulées et mises en œuvre des matières inflammables mentionnées à l’article R4227-22 sont équipés d’un système d’alarme sonore.

Article R4227-36 du Code du travail :

Le signal sonore d’alarme générale est tel qu’il ne permet pas la confusion avec d’autres signalisations utilisées dans l’établissement. Il est audible de tout point du bâtiment pendant le temps nécessaire à l’évacuation, avec une autonomie minimale de cinq minutes.

Objectif SST vous conseille sur vos obligations réglementaires en matière de formation en prévention du risque incendie.

Nous intervenons à Paris et sur toute la France au travers de notre réseau de formateurs spécialisés en Santé & Sécurité.

Une questions ?

Nous nous tenons à votre disposition pour toutes informations nécessaires.